Aprotahl – Haute-Loire Associations
Quoi
  • Accès aux droits
  • Arts plastiques
  • Athlétisme
  • Badminton
  • Basket-ball
  • Bowling
  • Boxe
  • Canoë kayak
  • Course d'orientation
  • Culture
  • Cyclisme
  • Cyclotourisme
  • Danse
  • Enfance et Jeunesse
  • Environnement
  • Équitation
  • Escalade
  • Escrime
  • Football
  • Force athlétique
  • Formation et Emploi
  • Golf
  • Gymnastique
  • Haltérophilie
  • Handball
  • Handicap
  • Hapkido
  • International
  • Jeu provençal
  • Ju-jitsu
  • Judo
  • Karaté
  • Kendo
  • Littérature
  • Média
  • Mémoire
  • Montagne
  • Motocyclisme
  • Multisports
  • Musculation
  • Musique
  • Natation
  • Pétanque
  • Plongée sous-marine
  • Randonnée pédestre
  • Rugby
  • Sciences
  • Ski
  • Socio-éducatif
  • Solidarités et Santé
  • Sport
  • Sport aérien
  • Sport automobile
  • Sport boules
  • Sport d'hiver
  • Sport de balle
  • Sport de ballon
  • Sport de boule
  • Sport de combat
  • Sport de force
  • Sport de plein air
  • Sport de plein air
  • Sport de raquette
  • Sport de tir
  • Sport hippique
  • Sport mécanique
  • Sport nautique
  • Taekwondo
  • Tai Chi Chuan
  • Tennis
  • Tennis de table
  • Théâtre
  • Tir à l'arc
  • Tir sportif
  • Viet Vo Dao
  • Vol à voile
  • Vol libre
  • Volley ball

Présentation

L’histoire de l’Aprothal a débuté en 1978, avec une mission pour le développement de la pratique théâtrale confiée à Jean-Pierre Duperey, de la compagnie des 4 Vents. Des actions sont conduites avec Jean-Louis Roqueplan du Théâtre écarlate. On crée à l’époque plusieurs spectacles, comme La Loire à boire , jouée plus de 30 fois. Des liens se tissent alors d’Aurec-sur-Loire à Monistrol, du Puy-en-Velay à Langeac, de Lapte à Brioude. En 1982, lorsque la mission s’arrête, faute de subvention, Robert Beaulieu, comédien et responsable des 4 Vents, puis directeur de la MJC d’Espaly-Saint-Marcel, associé à Jean-Louis Roqueplan, crée l’Aprothal.

La structure compte 15 troupes adhérentes, soit quelque 200 comédiens.

FAQs